Contenu

[ Université Grenoble Alpes ]

École Doctorale LLSH École Doctorale LLSH

Accueil > Inscriptions > Thèse en co-direction


  • Version PDF

Thèse en co-direction et en co-encadrement

Mis à jour le 19 avril 2021

La co-direction

Une thèse peut être dirigée par deux professeur.e.s ou maîtres.ses de conférences habilité.e.s à diriger des recherches. Le champ disciplinaire du/de la co-directeur-trice est, dans ce cas, sensiblement différent de celui du/de la directeur-trice. Si le/la co-directeur-trice exerce dans un autre établissement, une convention est signée.

La codirection est un moyen de mutualiser l'expertise de deux unités de recherche et de donner au/à la doctorant.e la possibilité de recevoir des aides matérielles et financières des deux unités dont il/elle dépendra.

Bien qu'une convention de codirection doit être signée par les deux directeurs-trices de recherche concernés, une seule inscription administrative est nécessaire.

La soutenance est unique et se déroule dans l'université dans laquelle le/la doctorant.e fait son inscription administrative.


Le co-encadrement

Les maîtres.ses de conférences qui n’ont pas encore soutenu une habilitation à diriger des recherches peuvent co-encadrer une thèse. Le travail est néanmoins placé sous la responsabilité du/de la directeur-trice, titulaire de l’HDR.

La fonction de co-encadrant.e peut être exercée, s’il y a lieu, par un.e représentant.e de l’entreprise dans laquelle le/la doctorant.e effectue une partie de ses travaux.

La quotité du co-encadrement, comme celle de la co-direction, est définie lors de l’inscription, en concertation avec le/la directeur-trice de l’unité de recherche. A noter que l'encadrant.e titulaire de l'HDR doit avoir un minimum de 30% de taux d'encadrement contre 70 % au maximum pour le/la co-encadrant.e non titulaire de l'HDR.

Le nombre de co-encadrements par MCF ou chercheur-cheuse non HDR est limité à 3.
 

Procédure

  1. Le/la doctorant.e soumet le projet à ses directeur-trice et co-directeur-trice de thèse, qui complèteront la convention de codirection, en utilisant le modèle défini par l'UGA (convention téléchargeable ci-contre),
  2. Il/elle se chargera ensuite de la faire viser en 4 exemplaires originaux par les directeurs-trices des deux laboratoires et par l'université partenaire,
  3. La convention sera ensuite transmise au/à la responsable administratif-ve du laboratoire qui la fera signer par le président de l'UGA.


  • Version PDF

École doctorale Langues, littératures, sciences humaines
Université Grenoble Alpes - CS 40700 - 38058 GRENOBLE CEDEX 9